LES PREMIERES DAMES DE FRANCE, DE L'OMBRE A LA LUMIERE

Um Colombey-les-Deux-Églises
  • C’est lors d’un voyage aux Etats-Unis, en 1936, que pour la première fois l’expression « première dame » (first lady) est utilisée pour présenter Marguerite Lebrun, épouse du président de la République française, Albert Lebrun. Puis en 1947, Michelle Auriol est la première dame à faire entrer des photographes au palais de l’Elysée !
    Longtemps, les premières dames sont restées dans l’ombre et ont dû batailler pour gagner une place dans la République. Sans statut officiel, chargée d’incarner le pouvoir sans avoir le droit de l’exercer, c’est à la première dame de se construire une fonction correspondant à son image et à sa personnalité.
    Toutes différentes, elles ont réussi néanmoins, à imposer leur propre style. Effacées, discrètes pour certaines, engagées, passionnées pour d’autres, parfois rebelles ou dérangeantes, elles ont toutes un rôle commun à assurer : être utile à la nation !
    Actuellement, les premières dames suscitent de plus en plus l’intérêt des Français et des médias : sous le feu des projecteurs, elles sont passées de l’ombre à la lumière !
    L’exposition se propose de faire découvrir les différentes facettes des épouses des présidents à travers des cadeaux reçus lors de voyages officiels, mais aussi des tenues de haute-couture portées lors de réceptions. Des images d’archives mettront en exergue le quotidien de ces premières dames, ambassadrices de la France.
Service
  • Zugänglichkeiten
  • Aktivitäten
  • Ausstattungen
  • Ausrüstungen
  • Dienste
  • vom 15. Dezember 2017 bis zum 15. Dezember 2017
Einen Kommentar abgeben

Schreiben Sie Ihre Kommentare über Les Premieres Dames De France, De L'ombre A La Lumiere :

  • Schrecklich
  • Schlecht
  • Durchschnittlich
  • Gut
  • Ausgezeichnet
Es gibt noch keine Kommentare zu Les Premieres Dames De France, De L'ombre A La Lumiere, schreibe die erste zu verlassen !